Trouvez le meilleur épaviste gratuit près de chez vous

Appelez l’épaviste de l’annuaire Domicar le plus proche de votre domicile et prenez Rendez-Vous en fonction de votre agenda. Le professionnel que vous choisirez sera toujours disponible, souriant et à l’heure pour débarrasser votre garage du vieux tas de ferraille usagé ou de la voiture accidentée qui ne peut plus rouler.

Rassurez vous, nous vous aiderons gracieusement à remplir tous les papiers qui vous permettront de régulariser votre contrat d’assurance auto.

L’annuaire des épavistes

Une épave de voiture est en train de rouiller au fonds de votre garage ? Vous avez eu un accident de la circulation, votre voiture a été déclarée VHU (Véhicule Hors d’USage) et vous ne savez pas comment vous en débarrasser ?

Consultez l’annuaire Domicar de l’enlèvement gratuit d’épaves. Un épaviste se chargera d’enlever gratuitement votre véhicule et le transportera à la casse auto agréée VHU la plus proche du lieu d’enlèvement.

Les tarifs : c’est simple, tout est gratuit

Enlèvement d’épave de voiture

Comprend la prise de rendez Vous, le chargement, le transport et la livraison du véhicule à la casse auto la plus proche.

GRATUIT

Aide pour remplir les documents d’enlèvement

Nous avons besoin de plusieurs documents pour officialiser la transaction : Carte grise du véhicule immatriculé en France, certificat de situation administrative datant de moins de 15 jours, formulaire Cerfa N° 15776*01 rempli sur lequel sont indiquées les coordonnées du centre VHU dans lequel sera détruit votre véhicule

GRATUIT

Déclaration de la cession pour destruction auprès des autorités

Vous pouvez faire directement la déclaration en ligne sur ce service officiel du ministère de l’intérieur : Accéder au service, mais nous pouvons le faire gratuitement pour vous. Ce document vous permettra de mettre fin au contrat d’assurance auto.

GRATUIT

0+

enlèvements
GRATUITS
chaque mois

0%

des enlèvements
durent
moins de 30 minutes

0+

épavistes référencés
dans l’annuaire
DOMICAR

Satisfaction garantie

Témoignage de Joel Marshall
Témoignage de jane Doe

L’épaviste débarrasse et enlève gratuitement les épaves de Voiture Hors d’Usage, VHU. Nous les transportons dans une casse auto agréée VHU par la préfecture de leur département pour qu’elles y soient broyées et recyclées en respectant les normes européennes de dépollution des déchets automobiles.

Nos services additionnels sont de vous aider à remplir les papiers de cession de l’épave, de vous faire profiter de la prime à la casse (prime à la conversion) si vous êtes éligible, de racheter votre épave si elle a encore un peu de valeur. L’épaviste est disponible 6 jours sur 7 sur simple appel téléphonique ou formulaire de contact pour prendre Rendez Vous.

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement gratuit d’épaves de voitures

Le mot « épave » est utilisé dans le secteur des garages automobiles pour désigner une voiture sévèrement accidentée ou endommagée. En assurance, l’expression employée   pour cette situation est Véhicule Techniquement Irréparable (VTI). Certaines conditions doivent être réunies pour que votre véhicule endommagé, accidenté ou en panne soit  déclaré épave.
C’est l’expert mandaté par votre assurance qui est habilité à le déclarer épave. Après un accident, l’expert auto se déplace pour faire le constat des dégâts. Son rapport peut conclure que votre véhicule est non réparable, devenant ainsi une épave.
Votre voiture peut être considérée comme un Véhicule Gravement Endommagé (VGE), c’est-à-dire tellement accidenté ou endommagé qu’il ne peut être réparé, mais seulement bon pour la casse.
L’assurance peut aussi le classer épave si le rapport d’expertise le classe VEI (Véhicule Économiquement Irréparable), ce qui signifie qu’il est réparable mais que le montant des réparations est proche, égal ou supérieur à sa valeur vénale.
Ces décisions restent contestables.

Quelles sont les démarches/formalités à accomplir pour l’enlèvement d’une épave ?

La première chose à faire est de contacter et de prendre rendez-vous avec l’épaviste, en préparant déjà les documents administratifs nécessaires pour l’enlèvement.
Il faudra présenter la carte grise originale et complète, barrée le jour de l’enlèvement avec les mentions requises. La partie détachable de la carte grise doit rester en place, le personnel chez le broyeur agréé en aura besoin pour fournir certaines informations à la préfecture.
Le formulaire de déclaration de cession est également un papier à préparer avant l’intervention de l’épaviste. Il est préférable de le remplir en sa présence pour qu’il vous aide à porter correctement toutes les informations nécessaires sur le formulaire. La déclaration de cession doit contenir la mention que l’auto a été cédée à un démolisseur agréé. L’épaviste doit obligatoirement signer le document.
Vous aurez également besoin de présenter le certificat de non-gage demandé par le démolisseur et le broyeur. Ce document prouve l’absence de gage sur l’épave et aussi l’absence d’Opposition au Transfert du Certificat d’Immatriculation (OTCI) et doit être remis à l’épaviste.
La photocopie de la pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou toute pièce équivalente acceptée pour cette démarche) du détenteur de l’épave peut être exigée.
L’épaviste fait parvenir la déclaration de cession au service administratif compétent. Cette démarche peut être réalisée sur le site officiel de l’administration. Il n’est plus possible de déposer directement à la préfecture ou d’envoyer par courrier la déclaration de remise à un centre VHU agréé. Le dépôt du document se réalise uniquement en ligne.
Pour les immatriculations étrangères, le propriétaire de l’épave doit remettre la carte grise à la casse auto agréée, qui la déposera ensuite à la préfecture avec le certificat de destruction. L’administration préfectorale transmettra tout le dossier aux autorités compétentes du pays concerné.
Les détenteurs de 2 roues peuvent s’adresser à une casse auto. Ils sont soumis aux mêmes démarches et doivent fournir les mêmes documents que ceux exigés pour la démolition des voitures.
A l’issue du processus de recyclage, le casseur doit déposer à la préfecture une attestation prouvant la destruction de l’épave et vous délivrer un certificat de destruction. Une interdiction immédiate de circulation et une annulation de l’immatriculation est alors notifiée au casseur.

La prime à la casse

La prime à la casse est une aide gouvernementale pour accompagner tous les Français dans l’acquisition d’un véhicule moins polluant, qu’il soit neuf ou d’occasion. Cette aide est perçue pour l’achat d’un modèle diesel, essence, électrique ou hybride rechargeable. Pour l’obtenir, la mise en épave devra respecter certaines conditions :
• Il doit s’agir d’une voiture particulière ou d’une camionnette
• Avoir fait l’objet d’une première immatriculation
• Si la voiture date d’avant 1997, elle ne doit utiliser le gazole comme carburant principal
• L’épave doit être enlevée et déposée dans un centre VHU agréé dans les six mois suivant la date d’achat
• La voiture ne doit pas être endommagée, ni gagée
• L’immatriculation devra se faire en France dans une série normale ou avec un numéro définitif
• La voiture doit être couverte par une assurance à la date de la remise pour destruction ou à celle de la facturation

Le certificat de destruction peut être exigé pour percevoir la prime à la casse, aujourd’hui devenue prime à la conversion.

Comment se déroule l’enlèvement d’une épave ?

L’enlèvement de votre épave a lieu lors du premier rendez-vous avec l’épaviste, pris avec un simple appel téléphonique, à l’endroit où l’épave doit être récupérée. Il est donc important de fournir toutes les informations sur l’état du véhicule avant l’intervention du professionnel pour qu’il arrive avec l’équipement adapté à l’opération.
Les épavistes peuvent acheter et enlever un VHU. En général, ils évaluent le prix de l’épave en fonction de l’âge du véhicule ou de son état. Ils tiennent compte notamment de l’état de la carrosserie (est-elle entière ou non ?), de la présence du groupe moteur, du pot catalytique le cas échéant, ainsi que de plusieurs autres composants du véhicule. L’achat peut se faire directement avec l’épaviste après le Rendez-vous et les formalités administratives.

Pourquoi faire enlever mon épave par un épaviste ?

Les normes régissant les VHU s’inscrivent dans les nouvelles mesures de la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV). L’enlèvement et le recyclage présente des intérêts économiques évidents pour les acteurs du secteur, mais également écologiques car elle permet de diminuer la pollution.
Faire enlever votre épave permet de réduire les activités des casses automobiles opérant dans l’ombre et en toute illégalité. Ces acteurs non répertoriés dans le fichier des casseurs, démolisseurs et broyeurs traitent souterrainement une grande quantité d’épaves (environs 500 000 véhicules hors d’usage recyclés et exportés par an), ce qui constitue un manque à gagner important pour l’économie française, en termes d’emplois et de ressources.
Des mesures plus contraignantes devraient être adoptées d’ici 2022, pour notamment vérifier l’épave a été détruite ou vendue. Ces réglementations, si elles entrent en vigueur, vont considérablement réduire les circuits parallèles de recyclage animés par les casses automobiles non agréées.
Les concessionnaires automobiles procèdent aussi à l’enlèvement gratuit des épaves pour les démolir et les recycler afin d’en retirer les pièces détachées pour les revendre en occasion.
Toutes ces mesures permettront de traiter et de recycler un plus grand nombre d’épaves. On s’attend à des traitements considérables, car on évalue à 35 kg de déchets émis en moyenne par personne et par an en termes de pollution des épaves auto.
L’économie circulaire trouve ainsi son importance dans le recyclage, qui permet aux automobilistes d’acquérir des pièces auto d’occasion à bon prix, grâce à la possibilité de faire un stock plus important de pièces détachées d’occasion.

Combien vaut l’enlèvement de mon épave ?

En vertu de la législation du 31 décembre 2009 de la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000, la procédure d’enlèvement d’une épave et sa remise à une installation de traitement est entièrement gratuite. Ces démarches se réalisent sans frais pour le dernier détenteur. Cependant l’épaviste peut exiger des frais si par exemple le véhicule se trouve dans un endroit où l’accès est difficile pour le camion remorque ou si l’épave est à une grande distance.

Quelle est la procédure pour qu’une voiture devienne une épave ?

Seul l’expert commis par l’assureur peut prendre la décision de mettre en épave un véhicule accidenté. Une voiture ou une moto est déclarée Véhicule Economiquement Irréparable (VEI) si elle est gravement endommagée et si le montant de sa réparation est supérieur à la Valeur A Dire l’Expert (VRADE). Il n’est pas nécessaire de démonter le véhicule pour faire l’estimation du montant de la réparation. Si ce montant équivaut ou est proche de la valeur à dire l’expert, il peut être déclaré épave.
Le véhicule peut être déclaré « réparable sous réserve de démontage ». Dans ce cas, sa réparation est prise en charge par la compagnie d’assurance sans dépasser la valeur à dire l’expert. S’il y a un supplément de frais, le propriétaire devra s’en charger.
Le véhicule dit « techniquement non réparable », fait référence aux modèles non identifiables parce qu’entièrement rouillés ou brulés, des éléments de sécurité ou de structure sont irréparables, ou bien le châssis ou le bloc moteur a été remplacé. Ce type de voiture est soumis au régime des VGE et ne peut ni circuler, ni être vendue.
Après l’estimation de la valeur, l’expert informe le titulaire de la carte grise de la mise en épave. Une Valeur de Remplacement A Dire l’Expert est fixée pour la vente, l’enlèvement et la destruction de la voiture. Cette décision est communiquée sous 15 jours au détenteur de l’épave qui aura 30 jours pour accepter ou refuser l’offre. Son silence signifie qu’il refuse la proposition de l’assurance auto.
S’il accepte l’offre de l’assurance de reprise, le propriétaire devra remettre les clés de la voiture à l’assureur, ainsi que le certificat de cession et celui de non gage. L’assureur prend possession de la voiture qu’il cède à un épaviste chargé de l’enlever pour démolition dans une casse auto agrée.
Pour les voitures déclarées « techniquement non réparables », il n’existe aucune possibilité de contester la décision, car ils sont inévitablement destinés à la casse. L’épaviste procède à l’enlèvement et conduit directement la voiture accidentée ou calcinée ferailleur agréé. La carte grise est détruite dès réception du rapport d’expertise.

Quelles sont les obligations du propriétaire d’un véhicule hors d’usage ?

Il doit s’en débarrasser en le cédant entièrement ou en pièces détachées à un épaviste professionnel, qui procédera à son enlèvement pour destruction et recyclage.
Les épaves sont des déchets toxiques qui polluent l’environnement. Les détenteurs doivent obligatoirement contacter un épaviste pour les enlever au risque de subir des sanctions pénales. Le non respect de cette prescription légale est puni d’une amende de 75 000 euros.

L’indemnisation du propriétaire de l’épave

L’indemnisation que propose la compagnie d’assurance se base sur la procédure des VEI évoquée par les articles L.327-1 à L.327-3 et R.327-1 du code de la route. Ce dispositif complété par l’arrêté du 29 avril 2009 définit les modalités d’application des dispositions du code de la route concernant les véhicules endommagés, précisément pour les voitures particulières et les camionnettes.
Cette réglementation s’applique aux véhicules à moteur immatriculés en France, y compris les remorques ou semi-remorques. Elle couvre tous les dommages créés et entraînés par les intempéries (incendies, inondations, grêles, tempêtes, etc.).
L’expert auto intervient  lorsque les dommages sur l’épave sont indemnisés en tout ou partie par une assurance ou lorsque l’estimation du cout de la réparation est égale ou supérieure à 152, 45 euros
Si le coût de la réparation est supérieur à la valeur avant sinistre, l’assureur doit faire une offre d’achat de l’épave à l’assuré, dans les quinze jours suivant la réception de l’information (Rapport d’expertise ou courrier d’information). Le propriétaire dispose alors de trente jours pour accepter ou refuser l’offre.
Si l’assuré accepte l’offre de cession, il reçoit une indemnisation en perte totale, comprenant la valeur de sauvetage. L’assurance peut faire une déclaration d’achat dans les quinze jours suivant la transaction au ministre de l’intérieur (article R. 327-1 du Code de la route). Elle peut également vendre l’épave à un épaviste pour destruction, réparation ou récupération des pièces détachées.
La compagnie d’assurance doit obligatoirement vendre l’épave à un épaviste ou à un centre VHU agréé si le véhicule a été déclaré techniquement irréparable et s’il s’agit d’un VP ou d’une camionnette.
Si dans les 30 jours suivant l’offre de l’assureur, le propriétaire refuse de céder son auto, l’assureur doit informer le ministère de l’intérieur qui fait une Opposition au Transfert du Certificat d’Immatriculation (OTCI).
Le propriétaire pourra dans ce cas réaliser les réparations mentionnées dans le premier rapport et demander à l’expert qualifié de superviser les travaux si la première expertise a déclaré le véhicule techniquement irréparable.
Le rapport de suivi ou la seconde expertise doit confirmer que les réparations prévues à l’origine ont été effectuées dans les règles de l’art par un professionnel et que le véhicule peut désormais circuler en toute sécurité. L’assuré pourra ainsi bénéficier du remboursement du coût des réparations dans la limite de la VRADE (Valeur de Remplacement A Dire d’Expert).

La loi européenne sur les épaves

Lorsqu’ils ne sont pas dépollués, les Véhicules Hors d’Usage (VHU) sont considérés comme des déchets, donc des substances dangereuses. C’est pourquoi l’Union Européenne a institué une règlementation et une procédure d’enlèvement gratuit des épaves pour leur destruction dans des centres agréés VHU.
Le secteur du recyclage automobile est désormais organisé par une directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000 relative aux VHU, reprise par le décret n° 2003-727 du 1er août 2003 relatif à la construction et à l’élimination des automobiles.

Pourquoi choisir un épaviste Domicar pour enlever gratuitement votre épave ?

1- Nos épavistes transfèrent votre épave dans des centres agréés VHU
2 – Nous pouvons racheter votre épave en fonction de sa valeur vénale
3 – L’enlèvement est totalement gratuit
4 – Nos épavistes sont expérimentés et interviennent rapidement
5 – La destruction de votre épave respecte les normes environnementales en vigueur

Les 6 étapes de l’enlèvement d’une épave

1- Préparer les documents à remettre à l’épaviste pour officialiser la cession du véhicule
• Télécharger et imprimer le certificat de non gage (certificat de situation administrative)
• Télécharger et remplir le certificat de cession du véhicule, puis le remettre à l’acheteur, en l’occurrence l’épaviste qui enlève votre véhicule
• Photocopie de la pièce d’identité (CNI ou passeport) du titulaire de la carte grise
• Original de la carte grise complète à barrer et à remettre à l’épaviste au moment de la remise du véhicule
• L’épaviste se chargera de transmettre en ligne la déclaration de cession pour destruction à un centre VHU à l’autorité administrative compétente
2 – Savoir si vous pouvez bénéficier de la prime à la casse
3 – Appeler l’épaviste agréé du réseau Domicar le plus proche de l’épave
4 – Négocier le prix de rachat de votre épave avec l’épaviste si elle a une valeur vénale supérieure à la VRADE
5 – Enlèvement gratuit de votre épave par l’épaviste agréé VHU Domicar proche de chez vous
6 – Dépôt et destruction de votre véhicule dans la casse auto agréée VHU
                L’épaviste Domicar s’en charge, c’est son métier

Voici les principales régions où Domicar intervient pour enlever gratuitement les épaves de voiture.

Le réseau d’épavistes Domicar est présent dans la France entière pour intervenir rapidement à la demande des personnes qui souhaitent faire enlever la carcasse d’une vieille voiture. Voici les principales régions d’actions de Domicar

Ile de France

Nous sommes épaviste gratuit à Paris et en Ile de France qui procède à l’enlèvement gratuit des épaves de voitures en Ile de France cassées ou détruites. L’épaviste Francilien transporte les carcasses de voiture dans la casse auto agréée VHU la plus proche du lieu de l’enlèvement.

Auvergne Rhône Alpes

Comment enlever une épave de voiture abandonnée dans un champ ? La solution est l’épaviste gratuit en Auvergne Rhône Alpes, nouvelle région issue des régions Rhône Alpes et Auvergne, qui se déplace à votre domicile pour vous débarrasser de ce VHU et le transporte dans une casse auto agréée à proximité.

Hauts de France

Faites appel à l’épaviste dans les Hauts de France qui vient à votre domicile dans les anciennes régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie pour vous débarrasser de votre VHU et le transporter dans une casse auto agréée par une préfecture de la région Hauts de France.

PACA

Nous sommes l’épaviste qui enlève gratuitement les épaves de voiture en région PACA. Nous intervenons sur Rendez-Vous des Provençaux pour vous débarrasser et pour transporter votre épave de voiture dans une casse auto agréé VHU en région PACA, Provence Alpes Côtes d’Azur

Autres région en province

Nous procédons aux opérations d’enlèvement d’épave gratuit dans toutes les régions Françaises. Si vous avez une épave de voiture à emmener à la casse, n’hésitez pas à nous contacter. Nous la transporterons gratuitement dans un centre agréé VHU pour qu’elle y soit recyclée aux normes environnementales.