Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

Domicar est l’annuaire des épavistes à Paris et à Paris 15. Les particuliers et les professionnels peuvent nous contacter pour l’enlèvement gratuit des épaves de voiture, deux roues ou de camionnette. Nous nous occupons des principales démarches administratives.

L’annuaire d’épavistes de Paris 15 – 75015

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

Satisfaction garantie

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement d’épaves

Domicar est doté d’une grande expérience dans le domaine de l’enlèvement des véhicules trop anciens. Votre épaviste à Paris15 (75015) retire vos véhicules techniquement irréparables ou hors d’usage pour les faire démolir dans un centre VHU agréé par les autorités préfectorales. Faites votre demande et nous interviendrons en un temps record.
Nous sommes à votre disposition pour tous travaux en rapport avec la récupération et la démolition des véhicules hors d’usages. L’enlèvement d’épave à Paris15 (75015) est un règlement mis en place par les autorités compétentes pour éviter la pollution de l’environnement et pour préserver la santé de la population. Il est obligatoire de se débarrasser des épaves qui encombrent vos espaces. L’entreprise Domicar vous propose ses services à cet effet.
Domicar et ses techniciens sont disposés à vous fournir des prestations complètement gratuites. Il suffit tout simplement de nous faire appel et nous fournir les documents nécessaires et nous chargerons du reste. Nous offrons gratuitement nos services d’afin de satisfaire tous nos clients. L’enlèvement d’épave gratuit à Paris15 est une opération qui permet d’aider la population et de lui éviter des sanctions pénales.

Faites appel à nous pour l’enlèvement gratuit d’épave à Paris 15 – 75015

Domicar vous offre son savoir-faire en matière d’enlèvement d’épaves pour vous aider à assainir votre cadre de vie. Nous conduisons vos projets de destruction de Véhicule Hors d’Usage de A à Z. Votre épaviste à Paris15 se rend chez les particuliers, les collectivités, les compagnies d’assurance, les préfectures et d’autres institutions qui possèdent des véhicules hors d’usage. Nous pouvons intervenir pour le retrait de votre moto, camping-car, camion, voiture utilitaire, quad ou scooter.
Nos équipes composées d’épavistes expérimentés et qui possèdent un grand savoir-faire permettent de profiter des prestations fiables. Ces techniciens vous fourniront des travaux à la hauteur de vos attentes. Ils sont courtois et sympathiques. Les solutions que nous utilisons lors de nos interventions respectent l’écologie et nous travaillons dans le respect des lois européennes en vigueur et du code de l’environnement. La rapidité d’exécution et notre disponibilité font partir de nos points forts. Nous vous recommandons de toujours faire appel à Domicar pour vous débarrasser de votre véhicule en fin de vie. Notre service dispose d’engins et équipements modernes et adaptés aux chantiers complexes, en l’occurrence un ravin, un étang, un parking souterrain. Nous vous expliquons comment renseigner les papiers administratifs de démolition. En effet, nous intervenons 7 jours sur 7 et nous travaillons en collaboration avec un large réseau d’épaviste pour un service d’enlèvement d’épave à Paris15 de proximité.
Faites appel à nos équipes pour tous vos projets d’enlèvement gratuit d’épave à Paris15. Nous offrons des prestations soignées qui conviennent à vos attentes et qui respectent les normes réglementaires en vigueur. Domicar propose ses services sans aucun frais possède l’équipement nécessaire pour la récupération de tous types de véhicules.

Comment s’effectue l’enlèvement d’un VHU (Véhicule Hors d’Usage) ?

Votre véhicule est enlevé au cours du premier rendez-vous avec l’épaviste, à l’endroit où se trouve l’épave. Les informations sur l’état de votre véhicule doivent être complètes et données avec précision pour permettre à l’épaviste d’arriver sur les lieux avec tous les équipements appropriés à l’enlèvement.
Il peut arriver que l’épaviste vous propose l’achat de l’épave avant son enlèvement. Le prix du véhicule sera évidemment fonction de son état et d son âge. En, général, il tient compte de l’aspect de la carrosserie, de l’état de bloc boite de vitesse/moteur, éventuellement du pot catalytique, ainsi que de divers autres éléments. La transaction peut s’effectuer sur place après l’accomplissement des formalités pour l’enlèvement.
La procédure d’enlèvement d’une épave et sa remise à une installation de recyclage est entièrement gratuite en vertu de la législation du 31 décembre 2009 basée sur la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. Cette opération se réalise sans frais pour le dernier détenteur. Cependant l’épaviste peut exiger des frais si par exemple le véhicule se trouve dans un endroit où l’accès est difficile pour le camion remorque ou si l’épave est à une grande distance de son lieu d’activité normale

Qu’est-ce qu’une casse auto agréé VHU ?

Un centre VHU, une casse automobile ou un cimetière de voitures désigne une même réalité, c’est-à-dire un site où sont déposés les véhicules hors d’usage destinés à être dépollués, démontés et broyés. Ces installations peuvent retirer les pièces réutilisables des épaves pour les revendre comme des pièces détachées d’occasion. On en trouve une pléthore réparties sur tout le territoire de l’Hexagone.
Il existe également des sites pour recycler les bateaux qui sont des chantiers de démolition navale, tandis que d’autres endroits sont réservés pour la démolition des avions. On trouve des cimetières d’avions un peu partout dans le monde, notamment le fameux 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group aux États-Unis. En France, le site de Tarbes est connu pour accueillir les carcasses d’avions de toutes natures.
Les centres VHU sont légalement reconnus comme des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Ces sites doivent être enregistrés si leur surface est supérieure ou égale à 100 m2. Leur construction et fonctionnement respectent des critères techniques d’un arrêté ministériel daté du 26 novembre 2012 ayant pour but de limiter leur impact environnemental.
Ils sont également soumis à un agrément conformément à l’article R. 543-162 du Code de l’Environnement. Cet agrément valable pour six années renouvelables contient un cahier des charges qui énoncent les conditions d’exercices du métier. L’inspection des installations classées est un service public de l’Etat qui réalise l’instruction des demandes d’enregistrement, d’agréments et qui contrôle le respect des prescriptions techniques par les casseurs et démolisseurs.
Le gouvernement français a décidé de mettre de l’ordre dans le secteur en priorisant la lutte contre les filières illégales de trafic des VHU. Manuel Valls promettait en 2012 « une action de contrôle renforcée d’ampleur nationale » contre les casses sauvages. Edouard Philippe a présentait en 2018 un ensemble d’actions nommé « 50 mesures pour une économie 100% circulaire ». Une des actions concerne l’automobile et vise à combattre le trafic des VHU estimé à 500 000 unités traitées et exportés illégalement par an.
Un plan gouvernemental est en élaboration pour réduire le gaspillage et pour favoriser l’enlèvement, la destruction le recyclage des épaves de véhicules. Ces mesures permettent notamment aux inspecteurs de l’environnement de saisir immédiatement les VHU sur les sites illégaux pour les remettre dans la filière légale.
Quelles sont les obligations des casses auto ?
Les VHU contiennent des équipements qui peuvent s’avérer dangereux, toxiques et mortels. Le traitement des épaves de véhicules requièrent donc des équipements spécifiques et un site respectant des conditions techniques et environnement très protectrices.
Ces centres doivent pendant l’opération de destruction des épaves récupérer notamment les huiles usagées, les liquides de refroidissement, le carburant, les batteries, les pneus, les pièces réutilisables, ainsi que toutes les composants toxiques et dangereux. Ils doivent réutiliser et recycler au moins 4 % de la masse moyenne des épaves. Le broyeur se chargera ensuite de séparer les métaux ferreux des autres matières afin d’alimenter les industries de ferronnerie et de sidérurgie en fer, en aluminium, en plomb et en zinc.
L’ex-propriétaire du véhicule reçoit un certificat de destruction du centre VHU agréé, un document qui prouve que la voiture enlevée et détruite est hors d’usage, qu’elle a été traitée selon les normes en vigueur. Ce certificat atteste également qu’il n’en est plus le propriétaire, donc soustrait de toute responsabilité des faits concernant le véhicule.