Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

Domicar est l’annuaire des épavistes à Paris et à Paris 3. Confiez-nous vos travaux d’enlèvement gratuit des épaves et nous nous occuperons de toutes les formalités administratives. Vous pouvez nous appelez tous les jours de la semaine.

 

Les épavistes de Paris 3 – 75003

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

Satisfaction garantie

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement d’épaves

Domicar, votre épaviste à Paris 03 (75003), se charge d’enlever vos véhicules techniquement irréparables pour les transférer dans un centre de démolition qui bénéficie d’un agrément de la préfecture. Nous possédons le savoir-faire et le matériel indispensable pour récupérer vos engins à deux ou quatre roues, roulants ou non. Nous intervenons dans tout endroit.
Les législations mise en place pour les déchets automobiles soumettent tous ceux qui conservent une épave à une amende de 75 000 euros. Certaines personnes peuvent encourir jusqu’à deux ans de prison. Domicar, compte tenue de cette loi, met son service d’enlèvement d’épave à Paris 03 (75003) pour vous débarrasser de votre vieille carcasse.
Domicar offre gratuitement ses services à tous les détenteurs de véhicules hors d’usage qui recherchent un professionnel pour des travaux respectueux de l’environnement. Cet expert en enlèvement gratuit d’épave à Paris 03 vous fournit des prestations à la hauteur de vos attentes et s’occupent de tous les frais en rapport avec votre VHU.

Enlèvement d’épave gratuit à Paris 3 – 75003

Domicar, l’épaviste à Paris 03 est à votre disposition pour désencombrer et dépolluer vos garages, vos jardins et tout autre espace privé ou public. Notre mission, lorsque vous nous faites appel, est de récupérer votre épave et de la déposer dans une casse auto où elle sera dépolluée et détruite dans le respect des normes en vigueur. Nous veillons à ce que votre véhicule suive le processus normal jusqu’à sa démolition.
Domicar est le professionnel que nous vous recommandons pour tous vos projets d’enlèvement d’épave à Paris 03. En effet, nous vous garantissons des interventions qui respectent les normes environnementales locales en vigueur et la loi européenne relative aux déchets automobiles. Nous sommes en collaboration avec de nombreux centres de démolition agréés VHU qui se chargeront du traitement final de vos épaves. Nous sommes dotés d’équipements issus des dernières technologies qui nous permettent de nous rendre dans n’importe quel endroit, notamment un garage, un ravin, un parking souterrain ou un lac. Nous travaillons aussi 7 jours sur 7 et intervenons en un temps record. Nos équipes sont composées de professionnels qui possèdent toutes les compétences pour prendre en charge vos démarches administratives et vous montrer comment remplir les papiers de démolition. Nous pouvons vous permettre de gagner un peu d’argent en négociant avec vous le rachat de votre épave, en tenant compte de son état et de sa valeur.
Si vous souhaitez vous séparer de votre véhicule hors d’usage, nous vous conseillons de recourir aux services de Domicar pour bénéficier de l’enlèvement gratuit d’épave à Paris 03. En effet, nous ne vous demandons aucun somme d’argent après nos interventions. Vous devez juste nous remettre les documents indispensables pour effectuer l’opération.

Comment l’indemnisation du détenteur de VHU est réalisée ?

Les Véhicules en Fin de Vie (VFV) en sont considérés comme des déchets automobiles toxiques. Ils sont donc des objets dangereux pour l’environnement. L’Union Européenne a donc institué une loi et des procédures afin de donner la possibilité aux épavistes d’enlever gratuitement les épaves pour les acheminer dans les centres agréés VHU dans le but de les détruire et les recycler.

L’importance du recyclage des VHU

La Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) a permis de mettre en exergue de nouvelles règles de recyclage des Véhicules trop ancien en France. Les centres VHU agréées représentent la base de cette politique pour limiter la pollution de l’environnement. Ces casses automobiles officiellement reconnus par les autorités compétentes travaillent dans le respect de normes. Ils exercent selon les prescriptions en vigueur en matière de destruction de véhiculés accidentés, brulés, calciné, endommagé.
Cependant, il y a de nombreux casseurs, démolisseurs, broyeuse qui sont soustraits à ces réglementations dans le métier. Ces sites illégaux réalisent des activités de démolition, de destruction et de recyclage de VHU sans tenir compte de la législation et des normes écologiques vigueur.
Ces réseaux parallèles et sauvages exploitent frauduleusement d’importants volumes d’épaves (500 000 par an) qu’ils traitent et exportent. Cela constitue un manque à gagner important pour l’économie française au aussi en termes d’emplois et de ressources financières.
Il est conseillé de faire enlever son VHU par un épaviste partenaire des centres VHU agréés. Cela donne la possibilité de réduire les activités des casseurs véreux. Les autorités envisagent d’ici 2022 d’adopter des mesures plus strictes, pour vérifier si le propriétaire d’un VHU a fait détruire son épave dans un centre VHU agréé ou s’il l’a cédé ou vendu.
Si ces règles entrent en application, elles vont considérablement limiter les activités des réseaux parallèles qui mènent une concurrence déloyale aux centres VHU officiellement reconnus. Elles permettront également de recycler une importante partie des épaves
En termes de pollution des épaves de véhicules, on enregistre 35 kg de déchets produits en moyenne par personne et chaque année.
Les concessionnaires automobiles sont totalement engagés dans l’enlèvement d’épaves de véhicules hors d’usage. Ces derniers n’entendent pas rester en marge de ce secteur, Ils et procèdent aussi à la démolition, au recyclage et à la vente des pièces détachées d’occasion.
Le recyclage des véhicules non roulants contribue à l’économie circulaire, permettant aux automobilistes d’acquérir des pièces détachées d’occasion à des prix abordables.

Indemnisation de l’assureur pour les véhicules accidentés ou brulés

Le propriétaire de véhicule brûlé ou accidenté peut bénéficier d’une indemnisation, après la mise en épave de sa mécanique. Pour indemniser le détenteur d’une épave l’assureur fait intervenir un expert auto pour définir le statut du véhicule gravement accidenté. La voiture sera enlevée par un épaviste pour être valorisée ou détruite dans une casse automobile. Le versement de l’indemnisation intervient dans plusieurs cas de figure qui définissent le véhicule comme une épave.
Votre voiture accidentée doit être classée au régime des Véhicules Economiquement Irréparables (VEI). L’indemnisation du propriétaire d’un véhicule mis en épave est régie par les articles L.327-1 à L.327-3 et R.327-1 du Code de la route. Ces dispositions traitent des modalités d’application du Code de la route concernant les véhicules à moteur endommagés par un véhicule et ceux entraînés par les intempéries. Elle compte aussi les voitures particulières et les camionnettes immatriculées en France.
Lorsque le montant de la réparation est supérieur à la valeur, l’assureur doit verser au propriétaire l’achat de l’épave dans les 15 jours suivant la réception du rapport d’expertise. L’assuré dispose alors de 30 jours pour accepter ou refuser l’offre.
Vous avez le droit d’accepter ou de refuser l’offre de la compagnie d’assurance. En cas d’acceptation, la loi vous oblige de remettre les clés du véhicule, les certificats de cession et non-gage à l’assureur, qui contactera un épaviste pour réaliser l’enlèvement. Il perçoit de l’assurance une indemnisation avec la valeur de sauvetage. L’assureur fait une déclaration d’achat au ministre de l’intérieur dans les 15 jours après l’intervention de l’expert. Il peut également céder la voiture endommagée à un épaviste ou à une casse auto agréée pour destruction, réparation et recyclage des pièces. Cette option devient une obligation si le véhicule a été déclaré techniquement irréparable et s’il s’agit d’un Véhicule Particulier (VP) ou d’une camionnette.