Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

L’Eure-et-Loir ou le 28 appartient à la région Centre-Val de Loire, où il couvre une superficie de 5 880 kilomètres carrés. Le département compte 365 communes, dont Chartres est la préfecture et Châteaudun, Dreux et Nogent-le-Rotrou sont les sous-préfectures. En 2017, sa population était de 433 233 habitants, appelés les Euréliens. Le 28 tire son nom des rivières Eure et Loir, affluents respectifs de la Seine et de la Sarthe, qui le traversent. Domicar est l’annuaire des épavistes en Centre Val de Loire et en Eure et Loir. Nous apportons des solutions adaptées pour aider les personnes physiques ou morales qui sont gênées par l’encombrement d’une épave. Faites-nous confiance, car nous sommes là pour vous faciliter la tâche via l’enlèvement d’épave gratuit pour vous débarrasser de la pollution que causent les véhicules hors d’usage.

 

Notre sélection d’épavistes dans le 28 Eure et Loir

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

Satisfaction garantie

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement d’épaves

Domicar, votre épaviste dans le 28 Eure et Loir intervient dans le cadre de l’enlèvement des véhicules déclarés « techniquement irréparables » et leur transfert dans un centre de démolition VHU agréé par la préfecture, pour dépolluer, désosser, détruire ou recycler les épaves. Nous sommes compétents pour enlever les voitures particulières, les camionnettes, les tricycles et les 2 roues.
Le législateur a mis en place des sanctions pénales pour punir les automobilistes qui conservent les déchets automobiles dans un espace privé ou public. En effet, ce sont des déchets toxiques, et donc des éléments dangereux pour l’environnement. Contactez-nous pour l’enlèvement d’épave dans le 28 Eure et Loir, tous les jours de la semaine.
Domicar des prestations entièrement gratuites à toutes les personnes qui veulent faire démolir leurs VHU dans le respect des normes légales en vigueur. Votre partenaire en enlèvement gratuit d’épave dans le 28 Eure et Loir vous offre des travaux de qualité, quel soit le poids du véhicule accidenté, brûlé ou immergé jusqu’au tableau de bord.

Contactez Domicar pour l’enlèvement gratuit d’épave dans le 28 Eure et Loir

Domicar, l’épaviste dans le 28 Eure et Loir, est disponible à tout moment pour le débarras des tacots qui encombrent vos garages, jardins ou parkings. Notre mission est de vous assister jusqu’à la destruction de votre véhicule hors d’usage. Nous nous rendons sur le lieu de stationnement de l’engin non fonctionnel avec notre remorqueuse pour la récupérer, en vue de le déposer dans le centre de démolition agréé par le service préfectoral compétent du département.
Recourrez à notre service pour tous vos projets d’enlèvement d’épave dans le 28 Eure et Loir. Nous travaillons en collaboration avec des nombreux épavistes basées dans tous les départements, ce qui nous permet de répondre à toutes les demandes d’enlèvement rapidement. Par ailleurs, nous intervenons tous les jours, afin de satisfaire tous ceux qui veulent de nos services.
Domicar sélectionne ses techniciens en fonction de leur compétence, de leur sérieux et surtout de la qualité de leurs matériels de travail. Ceux-ci sont à mesure d’intervenir sur tous les chantiers, sans dégrader l’environnement. Votre tacot se trouve dans un ravin profond, un parking souterrain, une forêt ou un fleuve, contactez-nous pour son enlèvement.
Dans l’exercice de notre métier, nous veillons au respect du Code de l’environnement et de la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000 relative à la prise en charge des véhicules accidentés, hors d’usage, brûlés ou en fin de vie.
Vous avez une voiture non fonctionnelle dans votre cour et vous envisagez la faire détruire par un professionnel ? Domicar, l’expert en enlèvement d’épave gratuit dans le 28 Eure et Loir, vous permet de réaliser votre projet sans payer le moindre centime d’euro. Nous nous engageons à vous offrir des prestations de qualité.

Comment enlever gratuitement son épave pour la faire détruire ?

L’enlèvement d’épaves de voitures et de 2 roues est une obligation légale, car ces véhicules contiennent des composants toxiques susceptibles de polluer l’environnement. La procédure est simple, même si l’administration impose des règles en la matière.

L’enlèvement gratuit de véhicule hors d’usage

Tout automobiliste qui souhaite se débarrasser de son véhicule accidenté ou immergé doit le concéder à un épaviste, qui se chargera de du transfert de la mécanique vers un centre de traitement VHU reconnu par un service préfectoral. L’enlèvement est gratuit en vertu de la loi du 31 décembre 2009 de la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. Toutefois, la voiture doit être équipée de certains composants essentiels, comme le bloc moteur, les pots catalytiques et la carcasse. Elle ne doit pas contenir d’éléments non homologués ou de déchets susceptibles d’impacter le coût de la prise en charge.
L’enlèvement gratuit d’épave de véhicule motorisé demande des démarches administratives. Certains épavistes assistent leurs clients dans toutes les formalités indispensables à l’opération.
Le propriétaire doit présenter le certificat d’immatriculation de la voiture, document qui doit porter sa signature et qui doit être barré avec la mention manuscrite « cédée le … pour destruction. La partie détachable du papier permettra au broyeur de transmettre des informations capitales à la préfecture.
Le certificat de non gage est indispensable dans la procédure de destruction des véhicules en fin de vie, il atteste que le propriétaire est libre d’envoyer son tacot à la casse. Le papier doit être daté de moins de 15 jours avant l’enlèvement.
Le détenteur de l’épave doit télécharger un certificat de cession et le remplir en présence de l’épaviste, qui doit y apposer sa signature. Le papier doit mentionner que le véhicule accidenté est vendu ou cédé à un professionnel qui collabore avec des centres de démolition VHU agréés par les préfectures.
La photocopie de la carte d’identité, du passeport ou de toute autre pièce reconnue par l’administration est nécessaire dans la procédure de transfert d’une épave de voiture ou de 2 roues vers la casse.

Les formalités administratives à effectuer après l’enlèvement

Légalement, le véhicule reste toujours assuré, bien qu’il soit cédé à l’épaviste. Il important donc d’entreprendre des démarches administratives pour résilier le contrat d’assurance. Pour ce faire, le propriétaire doit faire parvenir à son assureur une copie du certificat de cession.
Il doit exiger de l’établissement qui a pris en charge son véhicule un certificat de destruction, le papier qui prouve que l’épave a été démolie et recyclée conformément aux normes en vigueur déterminées par la législation française. Faute de ce document, sa responsabilité est engagée pour tout dommage causé par l’utilisation illégale de la mécanique. Par exemple, il sera poursuivi en justice en cas de remise en route de la voiture, sans licence ou assurance.

Le traitement de l’épave dans le centre de démolition VHU agréé

Le traitement des épaves ou de Véhicule en Fin de Vie (VFV) se fait uniquement dans des centres VHU agréés par les préfectures des départements. Ce sont des entreprises soumises au régime des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), puisque leurs activités provoquent des pollutions.
Les exploitations VHU possèdent des espaces aménagés pour stocker les épaves et des bacs débourbeur-déshuileur permettant d’éviter l’infiltration des carburants et des fluides issus des véhicules dans le sol. On y trouve également des conteneurs et des cadres dédiés à la bonne conservation des éléments retirés.
La première étape du traitement de véhicule hors d’usage est la dépollution. Ici, le casseur extrait les éléments nocifs comme le carburants, les airbags, les batteries, les graisses, les liquides de refroidissement et de climatisation, ainsi que les huiles de frein, de moteur ou de direction.
Ensuite, le démolisseur démonte l’engin puis trie les pièces de réemploi qui sont en bon état de fonctionnement pour alimenter le marché des pièces détachées d’occasion. La ferraille est conduite chez le broyeur, qui va les traiter et les acheminer les industries de ferronnerie et de sidérurgie.
Du démolisseur au broyeur, plus de 85% de masse des épaves doivent être recyclés. Aujourd’hui, les Etats de l’Union Européenne travaillent pour atteindre un taux de recyclage minimal de 95%, afin de limiter l’épuisement des ressources naturelles et de réduire la pollution de l’environnement. Pour ce faire, ils demandent aux constructeurs automobiles de miser davantage sur des éléments réutilisables dans la fabrication de véhicules motorisés.

Voici les villes dans lesquelles Domicar intervient dans l’Eure et Loir 28

 

Chartres 28000

Vous recherchez des solutions pour vous débarrasser d’un véhicule accidenté, brûlé, en état d’épave ou hors d’usage ? Il suffit de nous appeler afin de procéder à l’enlèvement d’épave gratuit à Chartres. Nous intervenons selon votre disponibilité et dans les meilleurs délais pour toute voiture épave, bonne pour la casse, roulante ou non roulante.

Dreux 28100

Si vous avez des voitures qui sont bonnes pour la casse ou vous disposez de voiture en panne qui ne vous sert plus, contactez-nous rapidement pour réaliser l’enlèvement d’épave gratuit à Dreux. Qu’il s’agisse d’une véhicule roulant ou pas, d’une auto irréparable, nous nous déplaçons pour récupérer en toute sécurité votre engin en fin de vie.

Tous les départements où travaille votre épaviste Domicar