Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

L’Indre se trouve en Centre-Val de Loire et sa préfecture est Châteauroux. C’est un département de 6 784,52 km carrés où vivent 222 232 habitants (2017). Une fraction importante des Indriens s’investit dans la culture des céréales comme l’avoine et le blé, dans la production de vin d’AOC comme le châteaumeillant et dans la pisciculture. Le 36 est aussi une destination de choix pour savourer des mets délicieux comme les Poires au vin, la Soupe à l’oseille ou encore les Œufs en couille d’âne. Domicar est l’annuaire des épavistes en Centre Val de Loire et en Indre. Nous proposons notre service d’enlèvement gratuit d’épave pour le compte des particuliers, des professionnels de l’automobile et des garagistes indépendants, des compagnies d’assurances, des administrations et des collectivités. Nous répondons rapidement  aux sollicitations pour désencombrer votre espace de vie.

 

Notre sélection d’épavistes dans le 36 Indre

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

Satisfaction garantie

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement d’épaves

Domicar, l’épaviste dans le 36 Indre, vous propose un accompagnement efficace et sur mesure dans le cadre de la destruction des véhicules hors d’usage. Notre mission est de vous aider à vous débarrasser des déchets automobiles qui encombrent vos jardins, parkings, garages ou qui trainent aux abords des rues et dans les espaces publics.
Toute personne qui produit ou détient des déchets dans des conditions de nature à produire des effets nocifs sur les sols et les eaux s’expose à une amende de 75 000€. Vous êtes propriétaire de VHU, notre partenaire en enlèvement d’épave dans le 36 Indre vous propose son assistance pour vous en débarrasser.
Domicar est une entreprise qui propose l’enlèvement gratuit d’épave dans le 36 Indre. Notre service s’adresse à tous les détenteurs des véhicules non fonctionnels qui souhaitent s’en débarrasser dans les règles de l’art. Pour bénéficier de nos services, contactez-nous par mail, par téléphone ou allez sur notre site en ligne pour renseigner le formulaire dédié.

Les compétences techniques de Domicar, expert en enlèvement gratuit d’épave dans le 36 Indre

Vous êtes propriétaire d’une voiture accidentée, gravement endommagée, brûlée ou immergée jusqu’au tableau de bord ? Domicar, l’épaviste dans le 36 Indre, vous propose son expertise et son expérience en enlèvement des déchets automobiles. Nous prenons en charge toutes les démarches administratives et techniques, afin que le projet soit conforme à la législation européenne sur le traitement des véhicules hors d’usage. Nous nous engageons à vous offrir des travaux soignés répondant à vos attentes.
Nous sommes un réseau de professionnels intervenant dans la prise en charge des épaves, notamment des épavistes, des casseurs et des broyeurs. Notre équipe travaille en parfaite symbiose, en témoigne notre réactivité et notre aptitude à répondre à toutes les préoccupations. Nous sommes ouverts 7 jours sur 7, ce qui nous permet d’intervenir auprès des clients qui n’ont pas le temps les jours ouvrables.
Notre service d’enlèvement d’épave dans le 36 Indre travaille avec des techniciens qui respectent la législation sur le traitement des véhicules en fin de vie, de quoi garantir une prise en charge légale de vos tacots. Nous avons investi dans équipements de pointe, afin de ne laisser aucune épave trainée dans la nature. L’épaviste de chez Domicar récupère les épaves abandonnées dans les ravins, les parkings souterrains, les rivières et tout autre chantier dit complexe. Il intervient aussi dans les démarches administratives, notamment dans le remplissage des formulaires en ligne et les formalités en préfecture.
Recourez au service de Domicar pour vos projets d’enlèvement gratuit d’épave dans le 36 Indre. Nous prenons en charge tous les frais au transfert de votre véhicule hors d’usage à la casse, vous n’avez donc rien à payer pour faire démolir la carcasse. Contactez-nous pas téléphone ou par mail pour profiter de notre savoir-faire.

Comment organiser l’enlèvement gratuit de son épave ? 

Les épaves, communément appelées Véhicules Hors d’Usage (VHU) ou Véhicules en Fin de Vie (VFV), sont considérées comme des déchets toxiques. On y trouve des éléments nocifs, dont la gestion requiert de l’expertise en la matière et des installations spécifiques. D’ailleurs, la législation impose des normes de traitement qui visent à optimiser leur prise en charge.

L’enlèvement d’épave, une obligation

L’enlèvement d’épave est une obligation légale régie par le Code de l’environnement. Tout automobiliste qui possède un véhicule en fin de vie doit le céder ou le vendre à un épaviste, sous peine de sanctions pénales. Le non respect de cette mesure est passible d’emprisonnement et de d’une lourde amende.
Le propriétaire peut être poursuivi en justice, si son épave engendre une pollution des eaux ou des sols. D’où l’intérêt de ne pas conserver sa voiture accidentée, calcinée, brûlée ou immergée chez soit ou dans un domaine public.
Par ailleurs, le détenteur de l’épave doit s’assurer que sa mécanique sera démolie et recyclée par un centre de traitement VHU agréé par la préfecture du département.

La procédure d’enlèvement

L’enlèvement d’épave de voiture et de 2 roues est simple, il suffit de contacter un épaviste pour prendre un rendez-vous. Le professionnel vous demandera des informations sur le véhicule et sur le chantier, afin de préparer le matériel adéquat pour le remorquage. Il peut racheter l’engin selon l’état des composants essentiels comme le moteur, les pots catalytiques et la carcasse.
Le transfert de véhicule hors d’usage dans le centre de recyclage VHU n’implique aucun frais pour le propriétaire, d’après les dispositions de la loi du 31 décembre 2009 de la directive européenne 2000/53/CE du 18 septembre 2000. Toutefois, pour bénéficier de cette gratuité, l’épaviste s’assure que la voiture possède certains éléments et qu’elle ne contienne pas de déchets susceptibles d’augmenter les frais de traitement.
La législation française impose des formalités administratives, afin d’optimiser la transaction. Le cédant doit présenter au cessionnaire la photocopie de sa pièce d’identité et l’original du certificat d’immatriculation du tacot, qui doit être barré le jour de l’enlèvement et qui doit porter la mention « cédée le … pour destruction ». Le coupon détachable du dernier document doit rester intact, il permettra au broyeur de faire des démarches en préfecture.
Le dossier d’enlèvement doit contenir un certificat de non gage ou certificat de situation administrative, qui atteste de l’absence de gage sur la voiture et d’opposition au transfert du certificat d’immatriculation.
Le propriétaire de l’épave doit télécharger et imprimer en 2 exemplaires une déclaration de cession. Le document doit être rempli en présence de l’épaviste et doit porter la signature des 2 parties.

Les formalités administratives à effectuer après l’enlèvement

Après l’enlèvement de l’épave, le cédant doit envoyer une copie du certificat de cession à la pour attester auprès de l’administration que la transaction a été effectuée et une autre à une copie à son assureur pour servir dans le processus de résiliation du contrat auto. Il peut se faire assister par le cessionnaire dans ces démarches.
Il doit également se faire délivrer un certificat de destruction d’épave, pour se protéger de tout dégât qui pourrait survenir de la réutilisation illégale de la voiture ou de la moto. Ce document prouve qu’il n’est plus le détenteur de la mécanique et que celle-ci a subi le traitement prévu par le Code de l’environnement et par la loi européenne sur la prise en charge des véhicules hors d’usage.

Le traitement du véhicule hors d’usage

Dans le centre de démolition VHU, les épaves sont d’abord stockées sur des supports étanches dotés de systèmes de débourbeur-déshuileur permettant d’éviter la pollution du sol par les composants nocifs.
Le démolisseur extrait les fluides, les airbags, les batteries et les graisses, qu’il transmet à des unités de traitement spécialisées.
Le professionnel démonte ensuite le véhicule hors d’usage et récupère les pièces susceptibles d’alimenter le circuit des pièces détachés d’occasion. Il s’assure que ces pièces fonctionnent normalement avant de les proposer aux automobilistes.
Les métaux ferreux et non ferreux sont cédés à une unité de broyage. Après traitement, ils seront utilisés pour fabriquer des éléments utiles dans d’autres secteurs d’activité, comme la ferronnerie et de sidérurgie. Les résidus de broyage sont destinés entre autres à l’industrie de la cimenterie.
A noter, l’UE mène des actions pour permettre aux entreprises spécialisées dans le traitement d’épaves de recycler jusqu’à 95% de leurs stocks de VHU.

Voici les villes dans lesquelles Domicar intervient dans l’Indre 36

 

Châteauroux 36000

Vous souhaitez vous débarrasser de votre véhicule épave, qui encombre votre espace (garage, jardin etc.) ? Nous vous proposons un service d’enlèvement gratuit d’épave à Chateauroux pour libérer la place dans votre espace de vie. Vous pouvez nous sollicitez selon votre disponibilité par téléphone, mail ou via notre formulaire de contact.

Tous les départements où travaille votre épaviste Domicar