Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

Notre sélection d’épavistes dans le 55 Meuse

Bar le Duc

Contacter
Mayeur Frères

Verdun

Contacter
Fer et Métaux de la Meuse

Chauvoncourt

Contacter
Del Francis

Belleville

Contacter
Tonner et Fils

Satisfaction garantie

L’épaviste dans la Meuse 55 enlève gratuitement l’épave de voiture des Meusiens. Nous débarrassons et transportons votre épave dans une casse auto agréée VHU par la préfecture de Bar-le-Duc dans le département 55, dans le Grand Est, pour qu’il soit recyclé.  Nous réalisons l’enlèvement gratuit d’épave dans le 55 Meuse de véhicules accidentés ou hors d’usage. Les carcasses de voitures rouillées sont récupérées chez les particuliers.

Les obligations de l’enlèvement d’épave dans la Meuse 55

Un véhicule peut être déclaré épave à la suite d’un accident de la circulation, d’une intempérie ou d’une panne grave. La décision de mise en épave vient de l’expert auto mandaté par votre assurance pour évaluer les réparations à réaliser sur la voiture sinistrée.
L’expert peut classer la mécanique dans la catégorie des Véhicule Economiquement Irréparable ou VEI, si le montant estimé pour les réparations est supérieur ou égal à la valeur à dire d’expert. Il peut conclure aussi que le véhicule est Technique Non Réparable (TNR), notamment lorsque celui-ci est irrécupérable.
Une voiture déclarée épave est destinée à la casse pour valorisation ou destruction. Son enlèvement est assuré par un épaviste, le seul professionnel habilité à remorquer les épaves de voitures et de 2 roues de leurs lieux de stationnement jusqu’aux centres de démolition. Toute personne qui veut se débarrasser de sa mécanique endommagé doit s’attacher les services de ce professionnel, au risque de subir des sanctions pénales.
L’enlèvement d’épave est gratuit, sous réserve que le véhicule possède des composants essentiels, comme le moteur et la carrosserie, ou qu’il ne contienne pas d’éléments non homologués qui pourraient augmenter le coût de traitement. L’épaviste peut exiger des frais, si l’accès au chantier est difficile ou si la distance entre le lieu de stationnement de la mécanique et la casse est grande.
Vous devez fournir à l’épaviste le certificat d’immatriculation rayé avec la mention « cédé le … pour destruction » ou « vendu le … pour destruction et un certificat de non gage. Téléchargez et imprimez en 2 exemplaires, un formulaire de cession, puis envoyez le document au centre VHU et la préfecture.

Annuaire des épavistes dans la Meuse 55

SARL Del Francis

  • N° d’agrément : PR5500007D
  • Lieu dit Au Cerisier – Chemin de la Flamande
  • 55300 Chauvoncourt
  • Téléphone : 03 29 90 22 79

Auto Casse

  • N° d’agrément : PR5500006D
  • 12 rue de la Gérémie
  • 55300 Chauvoncourt
  • Téléphone : 03 29 89 14 85

Fers et Métaux de la Meuse

  • N° d’agrément : PR5500005D
  • ZI de Chicago – 3 rue de l’Arsenal
  • 55100 Verdun
  • Téléphone : 03 29 86 13 34

Tonner et Fils

  • N° d’agrément : PR5500004D
  • Les Brouillards
  • 55100 Belleville sur Meuse
  • Téléphone : 03 29 84 15 79

Francais Frères

  • N° d’agrément : PR5500002D
  • ZI Camp de Trois Fontaines
  • 55000 Robert d’Espagne
  • Téléphone : 03 29 75 47 70

Mayeur Frères

  • N° d’agrément : PR5500003D
  • 91 rue du Port
  • 55000 Bar le Duc
  • Téléphone : 03 29 45 05 97

La valorisation des véhicules hors d’usage par les centres VHU

La mission des centres VHU est de dépolluer, de démonter et de recycler les véhicules en fin de vie ou des véhicules qui présentent des défauts techniques. Le travail du casseur ou démolisseur consiste d’abord à extraire de l’épave les substances toxiques, notamment les huiles, les airbags, les graisses, les batteries, les produits pétroliers et les filtres.
Ensuite, vient le démontage de la voiture et le tri de pièces réutilisables destinées à alimenter le circuit des pièces détachées d’occasion. Les métaux ferreux et non ferreux sont cédés à un broyeur agrées, ils serviront à la fabrication d’autres équipements.
La plupart des composants doit être valorisé. D’ailleurs, les nouvelles réglementations prévoient le recyclage d’au moins 95% de la masse des véhicules hors d’usage.

Le recyclage des véhicules hors d’usage

L’épave doit faire l’objet d’une prise en charge dans une casse auto titulaire d’un agrément préfectoral et soumis au régime des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Son traitement est encadré par des règles strictes, visant à limiter la pollution de l’atmosphère et à favoriser l’économie circulaire.
Les installations et les travaux des casses auto sont contrôlés chaque année par des inspecteurs indépendants. En effet, ils doivent être conformes aux exigences du cahier des charges annexé à l’agrément.
Par ailleurs, ces entreprises sont tenues par obligation légale de valoriser une fraction importante des épaves et d’assurer la traçabilité des déchets provenant de leur activité. Elles doivent aussi proposer les pièces de réemploi fonctionnelles aux automobilistes et faire traiter le reste des composants par des unités dédiées. L’objectif principal de ces mesures est de promouvoir l’économie circulaire, gage de réduction du gaspillage des ressources naturelles.
Toujours dans le sens de la valorisation des épaves, les gouvernements successifs proposent des plans pour mieux contrôler le secteur d’activité. En 2012, M. Manuel Valls a lancé « une action de contrôle renforcée d’ampleur nationale » pour lutter contre le trafic illégal de véhicules hors d’usage, qui entrave l’essor de la filière légale. En effet, le premier ministre voulait alors démanteler les casses automobiles clandestines, qui reçoivent près du tiers des épaves.
Par ailleurs, le gouvernement d’Edouard Philippe a dévoilé en 2018 un ensemble d’actions intitulé « 50 mesures pour une économie 100% circulaire » pour préserver les ressources de la planète.
D’autres mesures sont en cours d’adoption, elles permettront à l’Etat de surveiller au mieux la filière et d’y favoriseront la création d’emplois. D’ici 2022, les contrôles seront resserrés auprès de tous les acteurs qui interviennent dans la gestion des épaves. Des inspecteurs seront mandatés pour s’assurer que l’automobiliste a cédé son tacot à un centre de démolition VHU agréé par a préfecture.

Voici les villes dans lesquelles Domicar intervient dans la Meuse 55

Domicar est l’épaviste dans la Meuse 55, un département qui appartient à la région du Grand Est et la région historique et culturelle de Lorraine. C’est le département du 55 qui couvre une superficie de 6 211 km carrés pour 187 187 habitants et qui est administré par Bar-le-Duc. Commercy et Verdun sont les sous-préfectures. La Meuse se distingue grâce à ses cols de montagnes, notamment ceux du Bouleau et des Étots. Ses terres sont favorables à la culture des arbres fruitiers, comme les mirabelles.
Bar le Duc 55000

Contactez l’épaviste à Bar le Duc 55 immédiatement pour bénéficier de nos services d’enlèvement de VHU, car nous vous proposons l’enlèvement d’épave gratuit. Faites-nous confiance car nous sommes des professionnels réputés pour assurer la récupération des voitures en panne, calcinées, immobilisées.

Verdun 55100

Contactez l’épaviste à Verdun 55, nous serons ravis de répondre aussi rapidement à vos demandes d’enlèvement d’épave gratuit. Nous sommes au service des particuliers et professionnels pour la récupération de voiture en épave. Les véhicules hors d’usage sont ensuite déposés dans des centres agréés pour la dépollution, la destruction et le recyclage.

Tous les départements du Grand Est où travaille votre épaviste Domicar