Sélectionner une page

Résultats de recherche pour: “  “.

La Corrèze est un département de la région Nouvelle-Aquitaine qui balaie une superficie de 5 857 km carrés, qui est composé de 280 communes et dont la préfecture est Tulle. Brive-la-Gaillarde et Ussel sont les sous-préfectures. Son numéro départemental est le 19 et ses habitants, au nombre de 241 464, sont connus sous le nom de Corréziens. Cette population parlait le Limousin, jusqu’au XVIe siècle. La terre de la Corrèze est propice à l’agriculture et à l’élevage des bovins. Domicar est l’annuaire des épavistes en Nouvelle Aquitaine et en Correze. Nous sommes des experts en enlèvement d’épave gratuit. Nous nous déplaçons tous les jours de la semaine et selon vos disponibilités, pour vous proposer des prestations de qualité dans le respect de la législation sur le traitement des déchets automobiles.

 

Notre sélection d’épavistes dans le 19 Correze

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

NM AUTO

Contacter
NM AUTO

Satisfaction garantie

Tout savoir sur la réglementation de l’enlèvement d’épaves

Domicar vous propose la meilleure manière de faire enlever votre épave et de se débarrasser de vos voitures hors d’usage. Il propose un service fiable et une assistance personnalisée. L’épaviste dans le 19 Correze se déplace pour récupérer tous les types de véhicules en fin de vie pour les déposer auprès des centres VHU.
La décomposition des véhicules abandonnés qui jonchent les rues ou les garages polluent l’environnement. C’est pourquoi, nous intervenons pour vous libérer de l’espace dans votre cour, votre jardin ou vos entrepôts. Notre service d’enlèvement d’épave dans le 19 Correze est à votre disposition selon la loi française et européenne sur la protection écologique.
Domicar ne facture aucune intervention. Notre équipe intervient de façon rapide et gratuite pour vous garantir une intervention sans faille. Vous n’avez aucun souci à vous faire, car nos prestations d’ l’enlèvement gratuit d’épave dans le 19 Correze prennent en charge le déplacement, le remorquage et le transfert dans un centre de traitement VHU.

Découvrez le savoir-faire de Domicar pour l’enlèvement gratuit d’épave dans le 19 Correze

Domicar, c’est une entreprise qui se met au service des particuliers ou les professionnels, des concessionnaires automobiles, des entreprises qui possèdent une flotte de véhicules, des compagnies et mutuelles d’assurance et des garages indépendants. Votre épaviste dans le 19 Correze prend en charge la paperasse administrative pour la démolition dans un centre agréé. C’est un professionnel qui se déplace pour toutes les personnes ou les structures qui souhaitent se débarrasser de leur véhicule ancien au décisivement en panne.
La société est une référence dans le domaine exige des matériels modernes à la pointe de la technologie. L’objectif de notre entreprise est de vous fournir des prestations rapides et efficaces par le biais de nos épavistes compétents et qualifiés. Que votre véhicule soit un camion voiture, un scooter cassé, un camping-car, une caravane, un poids lourd, nous disposons des compétences nécessaires pour les faire enlever. Nos camions remorques correspondent à tous types de véhicules. Nos équipes spécialisées sont composées d’épavistes expérimentés qui interviennent partout. En effet, vous pouvez compter sur notre disponibilité immédiate. Chaque jour nous procédons à l’enlèvement d’épaves dans le 19 Correze qui encombrent les particuliers et les professionnels. Votre épaviste interviens rapidement 24h/24 pour enlever votre épave auto. Ces professionnels hautement qualifiés ont les capacités requises pour enlever votre véhicule dans les lacs, les rivières, les forêts, les sous-sols etc. Une reprise et donc un rachat peut vous être proposé selon le poids, l’ancienneté et l’état de votre engin.
Faites appel à Domicar pour la récupération des voitures accidentées bonnes pour la casse et des carcasses d’auto anciennes. Notre prestation d’enlèvement gratuit d’épave dans le 19 Correze vise à remettre votre VHU (véhicule Hors d’Usage) à un centre pour dépollution, le recyclage et la destruction de votre véhicule (auto ou camion) dans le cadre de la réglementation.

Le recyclage des VHU dans les casses automobiles après leur enlèvement

Les cases automobiles, aujourd’hui appelées centres VHU, sont des sites qui accueillent les véhicules hors d’usage destinés à la dépollution, au démontage et au recyclage. Ces entreprises se rémunèrent sur les pièces réutilisables des épaves qu’elles conditionnent, stockent et vendent comme des pièces détachées d’occasion.
On compte de nombreux site de ce genre dans toute la France et dans chaque département. On parle de chantier de démolition navale pour les bateaux et il existe aussi des cimetières d’avions comme celui de Tarbes en France et le 309th Aerospace Maintenance and Regeneration Group aux États-Unis.
Les casses auto sont au regard de la loi des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Ces sites doivent être enregistrés si leur espace d’exploitation dépasse les cent (100) mètres carrés. Ils sont soumis à des prescriptions techniques inscrites dans un arrêté ministériel datant du 26 novembre 2012. Ces exigences techniques visent à limiter leur impact environnemental.
Pour entrer en activité, les centres VHU ont besoin d’un agrément délivré en bonne et due forme par les autorités compétentes en vertu de l’article R. 543-162 du Code de l’Environnement. Un cahier des charges accompagne cet agrément dont la période de validité est de six ans renouvelables. Le service public de l’Inspection des installations classées est chargée d’instruire les demandes d’enregistrement et d’agréments, ainsi que de vérifier le respect des prescriptions techniques par les professionnels du secteur.
Pendant cette dernière décennie, les autorités françaises ont toujours affiché leur ferme volonté de lutter contre les circuits parallèles de traitement des VHU. A l’époque, le gouvernement de Manuel Valls promettait un plan de contrôle resserré sur tout le territoire national contre les casses sauvages.
En 2018, un programme gouvernemental nommé « 50 mesures pour une économie 100% circulaire » a été mis en place pour une croissance verte, respectueuse de l’environnement. Parmi les mesures gouvernementales adoptées à cet effet, un point important touche à l’automobile et a pour but de combattre le trafic illégal des VHU estimé à 500 000 épaves recyclés et exportés chaque année.
Ces actions ont été renforcées en 2019 avec le plan de réduction du gaspillage et les dispositifs pour faciliter l’enlèvement, la destruction le recyclage des épaves de véhicules. Les mesures en question permettront notamment aux inspecteurs de l’environnement de saisir sans délai des épaves sur des sites illégaux pour les réintroduire dans les filières légales. De plus, la présentation d’un certificat de destruction est désormais obligatoire pour résilier l’assurance de tout véhicule déposé à la casse.

A quoi sont soumises les casses auto dans leur mission ?

Les véhicules hors d’usage contiennent des objets qui s’avèrent dangereux, toxiques et souvent mortel. Avant tout exercice, tout centre VHU doit donc posséder un agrément spécial qui atteste son expertise, sa capacité matérielle et humaine à traiter ce type de déchets.
Les casses automobiles doivent se soumettre à des obligations techniques et écologiques en vue de préserver l’environnement et le cadre de vie. Pendant le recyclage des épaves, elles doivent en effet retirer notamment les huiles usagées, les liquides de refroidissement, le carburant, les batteries, les pneus, les pièces réutilisables, ainsi que toutes les composants toxiques et dangereux.
Ces professionnels sont obligés de réutiliser et de recycler au moins 4 % de la masse moyenne des épaves. Le broyeur reçoit les métaux ferreux et non ferreux qu’il conditionne pour les acheminer vers les usines de ferronnerie et de sidérurgie.
Après le dépôt à la casse, l’ex-propriétaire de l’épave reçoit à sa demande le certificat de destruction du centre VHU agréé qui a procédé à la démolition de l’engin. Cette pièce prouve que la véhicule enlevée et détruit est hors d’usage, qu’il a été recyclé selon les normes légales et environnementales en vigueur, et qu’il n’est plus la propriété, ni sous la responsabilité de l’ex-détenteur.

Pourquoi éviter les casses auto non agréées ?

Les propriétaires d’épaves ayant l’intention de résilier leur contrat d’assurance auto doivent faire enlever leurs véhicules hors d’usage par des épavistes chargés de les acheminer vers les centres VHU agréés. Il n’est plus possible dans ce cas d’obtenir la résiliation de son contrat d’assurance automobile sans fournir un certificat de destruction à son assureur. Le certificat de destruction est exclusivement délivré par les centres VHU exerçant avec un agrément dûment octroyé par l’autorité administrative.
Les propriétaires des sites sauvages sont sous la menace de la loi et s’expose à de très fortes sanctions pouvant aller à des peines d’emprisonnement. Dans quelques mois, de nouveaux dispositifs autoriseront des contrôles plus resserrés tant sur les propriétaires d’épaves que sur les épavistes, casseurs, démolisseurs et broyeurs.

Toutes les villes de la Correze 19 où Domicar est représenté

 

Brives la gaillarde 19100

Un simple appel de votre part suffit pour nous faire intervenir pour l’enlèvement épave gratuit à Brives la Gaillarde. Nous vous offrons nos services pour vous débarrasser des déchets automobiles qui encombrent les espaces privés et publics. Nous rachetons aussi votre engin en tenant compte de son état, son ancienneté et de son poids.

Tous les départements de Nouvelle Aquitaine où travaille votre épaviste Domicar